L’orientation

Find Your Way

Certains se demandent parfois si un orienteur peut vraiment aider à s’y/se retrouver. J’étais de ceux-là. Après avoir suivi un processus d’orientation cet hiver, je ne suis plus de cet avis. Ma réponse est un énorme OUI!

J’ai rencontré à quatre reprises la fabuleuse Fanny de chez VNL. Lors de la première rencontre, nous avons discuté de mon parcours, des avenues que j’envisageais à la suite de mon congé de maternité, de mon impression d’avoir enchaîné quelques mauvais choix pour ma carrière, même s’ils étaient bons pour ma vie familiale, etc.

Les trois autres rencontres m’ont permis de confirmer mes intérêts, mais, surtout, de comprendre quelle travailleuse je suis. (Notez ici que j’ai une terrible obsession pour le professionnalisme, que j’en demande beaucoup des autres et que je suis surtout extrêmement exigeante envers moi-même.) Cela a l’air si simple, mais j’ai également été invitée à poser des questions de base sur la profession que je visais à des gens qui l’exercent déjà. Je me suis rendu compte que je me reconnaissais énormément dans les réponses qui m’ont été données. De plus, j’étais prête à accepter le négatif qui venait avec tout ça.

Je crois qu’il faut le vivre pour comprendre l’importance de ce processus (évidemment) très personnel. Je ne peux qu’encourager ce type de démarche et je ne m’empêcherai jamais d’y retourner pour réfléchir à la place que j’occupe dans mon champ professionnel.