Étudier l’été

Étudier l'été

Suivre des cours intensifs d’été : ça peut sembler pour certains une drôle de façon de recommencer à étudier. J’aurais pu attendre l’automne, reprendre dès le début avec une nouvelle cohorte et profiter de l’été un peu plus. C’est vrai. Toutefois, je vois d’énormes avantages à étudier l’été, surtout en tant que maman.

Pour reprendre le rythme
Mine de rien, bien que je sois une personne assez organisée, il faut que je m’adapte à un nouvel équilibre travail-famille. J’ai donc décidé de m’inscrire à deux cours intensifs cet été. Je vais donc à l’université quatre fois par semaine, comme si j’étais à temps plein. Et je confirme que c’est effectivement très intensif!

Pour prendre de l’avance
En prenant des cours d’été, je prends de l’avance sur le cheminement qui est proposé. En tant que maman, faire quatre cours par session au lieu de cinq fera assurément une énorme différence sur mon emploi du temps.

Pour concentrer les efforts
En session régulière, il se passe une semaine entre chaque cours. En session d’été, nous avons deux fois le même cours par semaine. Oui, cela devient intensif, mais nous n’avons pas le temps d’oublier la matière, nous pouvons concentrer nos efforts sur un cours ou deux sans devoir choisir, en période de rush, quel cours est prioritaire à un autre.

Pour ne pas voir le temps passer
Sincèrement, le rythme effréné d’une session d’été a l’avantage de faire en sorte qu’on ne lâche pas le morceau. Je le vois comme un accouchement : un dur moment à passer, mais qu’on aura oublié bien assez vite tant les efforts valent la peine. En deux mois, tout est terminé.

Pour la motivation
Je ne sais pas pour vous, mais, moi, je suis une bibitte à soleil comme le dit si bien mon mari. La lumière me motive et m’aide à étudier, rédiger, alouette! Je vois clairement la différence entre les jours de pluie et les belles journées comme aujourd’hui. C’est aussi plus motivant de prendre le transport en commun quand c’est le printemps, même si c’est pour aller s’enfermer dans une salle de classe.

Je dois d’ailleurs retourner étudier avec plaisir.
Et vous, aimez-vous étudier l’été?

La revue de l’été

L’automne est enfin arrivé! Je dis «enfin», car j’espère laisser derrière moi quelques aspects négatifs de mon été. Allons de l’avant, qu’ils disent!

En bref, mon été 2014, c’est…

  • Le retour des paniers de légumes dont je profite encore pour quelques semaines ;
  • Les traditionnels souhaits d’anniversaire ;
  • Une opération, dont je subis encore les conséquences, et le stress qui l’accompagne ;
  • L’intégration de ma fille à la garderie ;
  • La préparation de ma rentrée universitaire, comme si j’avais encore 20 ans.

Le défi «slow medias»

La vie avant les réseaux sociaux...

Quoi de mieux que le mois de juillet pour prendre des vacances? De vraies vacances : sans médias sociaux, sans internet, sans télévision. Ah, ces moments où je m’oblige à me déconnecter pour me brancher sur la vie autour de moi! C’est si simple, mais, les fois où je le fais, je me rends compte que j’ai le Google facile pour répondre à mes questions et que mon cerveau est conditionné à écrire en 140 caractères.

Ce mois-ci, Ariane nous a proposé un défi «slow medias» où elle nous invite à nous déconnecter d’Internet. Le temps maximal permis? 30 minutes par jour. Pas plus. C’est tout juste assez pour regarder mes courriels, écrire un petit article ou zieuter les actualités de mes amis proches seulement. Il faudra choisir le plus important, car, tout autour, caché par nos écrans, il est là… le plus important, le vrai!

Alors voilà! Je ferme l’ordinateur et je vais retrouver mes enfants pour jouer et profiter de l’été!

Mon panier bio

Mon panier bio | Tumblr

Ça y est! L’été est arrivé et je ne pouvais pas ne pas ajouter un nouveau projet personnel aux centaines d’autres que je possède! C’est lorsque j’ai photographié mon premier panier bio de la saison pour mon article de La Plume Allumée que l’idée m’est venue d’immortaliser ces jolis et goûteux paniers que je découvre chaque semaine. Je le fais pour le plaisir et parce que cela fait de jolis souvenirs. Si ça vous intéresse de zieuter la chose, c’est par ici : Mon panier bio | Tumblr.