Un mois, un mot : Janvier – Résolutions

Projets 2015

Il y en a pour qui janvier rime avec mille résolutions. D’autres qui n’en prennent aucune. Et c’est très bien comme ça. Janvier, pour moi, c’est le moment de faire le point, de réfléchir à ce que je souhaite. Comme tout le monde, je veux prendre plus de temps pour moi, pour me remettre en forme (après ma perte de poids réussie en 2014, yé!) et pour passer du temps avec ceux que j’aime. Outre ces évidences, je me suis (re)fixé un idéal à atteindre : une maison épurée, verte et organisée. Depuis quelques années, je suis en quête de plus de simplicité, et ce, tout en respectant mes valeurs écologiques. Ce n’est donc pas nouveau et j’évolue très bien là-dedans. Si j’arrive à avancer encore sur ce chemin en 2015 (et j’y arriverai), je serai parfaitement heureuse.

Côté organisation et épuration, je participe depuis l’an dernier à la January Cure du populaire site Apartment Therapy. Ma famille a commencé à réaliser les défis lancés depuis ce weekend et je suis pas mal certaine de terminer à temps cette année! (L’an dernier, avec ma plus jeune de moins de six mois, ça nous avait pris quelques semaines de plus pour tout faire!) Si vous ne savez pas pour où commencer, c’est le défi qu’il vous faut : un projet à la fois et un changement garanti! Mais attention : il faut maintenir le cap le reste de l’année!

Quelles sont vos résolutions pour 2015?

Le défi «slow medias»

La vie avant les réseaux sociaux...

Quoi de mieux que le mois de juillet pour prendre des vacances? De vraies vacances : sans médias sociaux, sans internet, sans télévision. Ah, ces moments où je m’oblige à me déconnecter pour me brancher sur la vie autour de moi! C’est si simple, mais, les fois où je le fais, je me rends compte que j’ai le Google facile pour répondre à mes questions et que mon cerveau est conditionné à écrire en 140 caractères.

Ce mois-ci, Ariane nous a proposé un défi «slow medias» où elle nous invite à nous déconnecter d’Internet. Le temps maximal permis? 30 minutes par jour. Pas plus. C’est tout juste assez pour regarder mes courriels, écrire un petit article ou zieuter les actualités de mes amis proches seulement. Il faudra choisir le plus important, car, tout autour, caché par nos écrans, il est là… le plus important, le vrai!

Alors voilà! Je ferme l’ordinateur et je vais retrouver mes enfants pour jouer et profiter de l’été!

Première rencontre

AcceptationJeudi dernier, je me suis rendue à l’université afin d’assister à une première rencontre au sein de mon programme. Ça m’a fait tout drôle de marcher à nouveau dans ces couloirs que je connais par coeur. De me dire que ce sera mon tour… à nouveau. Il est certain que j’éprouve certaines craintes, notamment en ce qui a trait à la différence d’âge que je peux avoir avec la majorité des étudiants. Néanmoins, je sais que j’arriverai à me faire des amis et à créer ma place dans ce milieu professionnel fort compétitif.

Maman retourne à l’école!

Remue-méninges

Grâce au recul que m’a procuré mon rôle de maman à la maison depuis deux ans, j’ai décidé de retourner sur les bancs de l’école. Cette décision, qui semble si simple en apparence, fut toutefois très longue à prendre. Chaque jour, je me demandais ce que je ferais après mon dernier congé de maternité. Certes, mon rôle de maman en est un de défis et de surprises de toutes sortes, mais j’ai réalisé que j’avais besoin de voir et de discuter avec des adultes, de sortir de la maison, alouette! Je me suis alors questionnée : est-ce que je continuerais à travailler en théâtre, en communications, en enseignement ou dans un tout autre domaine? C’est ce que vous découvrirez dans mes prochains billets. Il y sera question de mes démarches, de mes choix, de mes interrogations et, bien sûr, de mon nouveau quotidien de maman étudiante!