Du bio dans mon panier

Panier bio

Ces temps-ci, c’est la période d’inscription aux paniers de légumes biologiques pour la saison estivale… et un peu plus. Après deux ans avec mes fermiers de famille actuels, François et Mélina, et quatre ans à renouveler l’expérience au sein du réseau d’Équiterre, je compte bien faire une petite place dans mon budget pour continuer cette année encore.

Pourquoi choisir un panier bio?

  • L’agriculture soutenue par la communauté assure la fraicheur des produits, puisque les légumes sont récoltés le jour même de la livraison hebdomadaire ou la veille.
  • Vous consommez des aliments certifiés bio, locaux et de saison.
  • Vous découvrez ou redécouvrez certains fruits et légumes.
  • Vous appuyez des travailleurs locaux et contribuez au bon développement de la collectivité.

Les petits plus?

Chaque ferme a ses particularités, ce qui fait le charme du réseau. Lors de ma première expérience, j’avais saisi la possibilité d’acheter des œufs frais aux deux semaines. Miam! Certaines fermes permettent d’ajouter une « option verdures » à notre panier, s’associent à des producteurs de viandes bio pour des commandes spéciales ou offrent des paniers d’hiver.

Combien ça coûte?

Le panier pour deux personnes coûte en moyenne 20$. L’émission Légitime dépense s’est penchée sur la formule des paniers bio et a conclu que cela ne revenait pas vraiment plus cher de choisir le bio via les fermiers de famille plutôt que les légumes des étalages réguliers en épicerie. De plus, en comparant avec le bio vendu au supermarché, nous réalisons une économie de plus ou moins 30%. En considérant que le bio vendu à l’épicerie ne provient pas nécessairement du Québec, donc n’est pas aussi frais, le choix n’est pas très difficile à faire!

Privilégiez-vous les aliments locaux et biologiques?

Pour en savoir plus et trouver votre nouvel ami fermier : paniersbio.org

Une première version de ce texte a été publiée en 2014 sur La Plume Allumée.

Fermière urbaine : les oignons verts

Lorsque j’ai appris que nous pouvions faire repousser des oignons verts, je n’y croyais qu’à moitié. J’ai donc tenté l’expérience et elle réussit à merveille! Tout d’abord, vous devez couper à la jonction entre le «blanc» et le «vert» de l’oignon. Ensuite, vous placez la partie blanche dans l’eau et, bien entendu, vous dégustez la partie verte. Au départ, j’ai choisi des oignons verts avec de grosses racines, mais, depuis, j’en ai ajouté avec de petites racines, et cela fonctionne tout aussi bien. En quelques jours, vous voilà servi à nouveau!

Oignons verts - Repousse à 8 jours