Les 5 hommes de ma vie

En ce jour de la Saint-Valentin, je tiens à rendre hommage aux hommes de ma vie. À la blague, je dis souvent que j’en ai cinq, mais vous comprendrez que trois d’entre eux comptent beaucoup plus que les autres…

Mon fils

Girafon est mon aîné. C’est avec lui que j’ai appris à être maman et avec qui je vis une tonne de premières fois. Il m’épate chaque jour et je n’en reviens pas de le voir grandir aussi rapidement!

La fontaine - Carrefour Angrignon

Mon mari

C’est l’homme que j’ai rencontré il y a 7 ans alors que je ne l’attendais plus. Il est l’un des plus beaux cadeaux que la vie m’ait offerts.

Fiançailles au Mont-Royal

Mon père

C’est le premier homme de ma vie, hein! Jamais je ne pourrai l’oublier!

Papa et moi

Ricardo

Il est dans ma vie quotidienne depuis plusieurs années et je ne pourrais m’en passer! Même l’estomac de mon mari est d’accord! (Il cuisine bien, il est en amour par-dessus la tête avec sa Brigitte et il parle sans cesse de ses enfants. Qui peut ne pas l’aimer?)

Ricardo

Le Docteur

Bon, mon mari est (beaucoup) moins d’accord, mais je n’y peux rien! Qui ne rêve pas de voyager dans le temps et l’espace en compagnie d’un ami extra-terrestre? Je l’avoue, j’adore le Docteur. Regarder ses aventures me fait rêver, mais m’a aussi permis de passer à travers les soirées nuits difficiles sans sommeil avec bébé. J’aime toutes les incarnations du Docteur, mais, si vous me connaissez, vous saurez que j’apprécie davantage le plus shakespearien de tous : le dixième! Allons-y!

Doctor Who - David Tennant

Et vous, qui sont les hommes de votre vie?

Photos : 12345

Publicités

Un mois, un mot : Février – Amitiés

Un mois, un mot : Février - Amitiés

Février, mois de l’amour! Ça me donne envie d’évoquer ces belles histoires que sont les amitiés. Celles qui durent, celles qui passent, celles qui font mal, celles qui se cachent derrière un écran… Je pourrais vous raconter ces amitiés que j’ai vues renaître, celles auxquelles j’ai dû renoncer (vous savez, les fameux «amis vampires»?), celles que je me suis résignée à abandonner à force de courir dans le vide, celles qui durent malgré la distance. J’ai pourtant choisi de rendre hommage à ces amies que je côtoie tous les jours et qui me connaissent plus que n’importe qui : mes amies mamans.

Mes amies mamans, ce sont ces femmes avec qui j’ai partagé mes essais de grossesse à coups de courbes de température, de spéculations, de déceptions, d’espoirs. Mes amies mamans, ce sont ces femmes qui font partie de mon quotidien depuis les petites barres tant attendues sur ces tests de grossesse. Ce sont ces femmes avec qui j’ai partagé mes angoisses, des brunchs au resto, mes petites joies, mes contractions en temps réel avant de leur envoyer le fameux «Je pars pour l’hôpital!»

Ces amies, elles sont là pour moi depuis quatre ans et je ne pourrai jamais les quitter. J’ai bien essayé, une fois, mais je m’ennuyais trop d’elles. Bien qu’elles soient «virtuelles», ces amitiés, elles n’en sont pas moins réelles.

Valérie, Cynthia, Isabelle, Claudia, Wendy, Catherine (fois trois!), Evelyne, Trycia, Karell, Mireille, Ém, Mélanie, Marianne, Julie, les Marie — et toutes les autres parce que tsé —, je vous aime mes amies.

Photo : Source